Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Les musées sur la guerre dans le Nord

Le Nord fut le théâtre d’affrontements terribles pendant les guerres mondiales. Des musées permettent de se replonger dans ces moments sombres mais déterminants de notre Histoire. Zoom sur les plus beaux musées sur la guerre dans le Nord de la France.

La Carrière Wellington

Carrière Wellinghton

La Carrière Wellington est le mémorial de la bataille d’Arras. Ce fut un lieu stratégique pendant la première guerre mondiale, où s’est préparée en secret et sous terre une attaque surprise et cruciale contre l’ennemi. Le visiteur plonge à son tour à plusieurs mètres sous la terre, où s’ouvre devant lui les galeries ayant accueilli les soldats les jours précédant l’attaque. Témoignages et vidéos entrainent le visiteur dans le tourbillon des émotions des jeunes combattants, de leur préparation jusqu’à l’assaut final.

Le Blockhaus d’Eperlecques

Le blockaus d'Eperlecques

Le Blockhaus d’Eperlecques est un vestige de la seconde guerre mondiale, désormais classé Monument Historique. Ce bloc de béton armé dense de 100 000 m3 fut construit en vue de l’attaque de l’Angleterre par les troupes allemandes, à l’aide de fusées V1 et de V2, construites sur place. Le visiteur du Blockhaus d’Eperlecques découvre des documents audios et vidéos, des bombes et du matériel de guerre. La rampe de lancement avec un V1 en position est le point de mire de la visite.

Le Musée du Mur de l’Atlantique

Musée du mur de l'Atlantique

Le Mur de l’Atlantique a joué un rôle phare dans la seconde guerre mondiale. C’est dans le Nord que l’un des bunkers de la Batterie Todt a été construit. Basé à Audinghen, le site a été choisi pour sa situation géographique stratégique, à deux pas du Cap Gris-Nez et de Douvres en Angleterre, facilement accessibles aux missiles lancés depuis cette base. Le musée du Mur de l’Atlantique permet de découvrir cette batterie aussi redoutable qu’imposante. Il s’agit en effet de l’un des plus gros bunkers bâti par l’armée allemande.

La Coupole

La Coupole Helfaut

Le musée La Coupole de Saint-Omer est un héritage précieux de la seconde guerre mondiale. Le projet visait au lancement de fusées V2. Aujourd’hui, le site est devenu un centre d’Histoire et de Mémoire. Plusieurs millions de visiteurs s’y sont déjà pressés, à la découverte de deux circuits. Avec le premier, le visiteur chemine sur la piste des V1 et des V2, et des avancées qu’ils ont permis dans la conquête spatiale. Avec le second, le visiteur revit pleinement la période de l’Occupation, avec l’invasion des troupes ennemis, l’organisation de la vie quotidienne, la Résistance et la Collaboration, la Libération.

Le Mémorial 14-18 de Lens

Mémorial Lens 14-18

Comme son nom l’indique, le Mémorial 14-18 de Lens honore le souvenir de la première guerre mondiale. Trois zones distinctes mais complémentaires peuvent être arpentées. Le Centre d’Histoire est une exposition permanente d’objets, de photographies, de vidéos, de documents audios, de cartes. Le visiteur qui souhaite se recueillir peut ensuite le faire à la nécropole, où repose 42000 soldats. Il s’agit du plus grand cimetière militaire de France. Un anneau de la Mémoire honore les 580000 soldats tombés au combat dans la région.

Le Musée Dunkerque 1940 – Opération Dynamo

Musée-Dunkerque-1940

L’opération Dynamo est un haut symbole de la lutte menée dans le Nord contre l’envahisseur durant la seconde guerre mondiale. Préparée dans le plus grand secret, la bataille de Dunkerque, dont les affrontements ont duré 9 jours, fut cruciale pour l’issue de la guerre. Le musée Dunkerque 1940 mène le visiteur dans un espace tout en longueur, où des mannequins en uniforme, des photos, des illustrations, des vidéos et des sonorités, des armes et du matériel militaire font revivre l’opération Dynamo.

Le Musée 39-45

Le musée 39-45 se situe à Ambleteuse. Sur une surface de 800 m2, il met en scène la vie civile et militaire durant cette seconde guerre mondiale. Pas moins de 120 mannequins en uniforme y sont exposés, ainsi que les objets du quotidien. Un film vient aussi contribuer à cette plongée dans l’histoire, d’autant plus entrainante que la projection se fait dans une salle de cinéma typique des années 40.

Le musée du 5 juin 1944 – Message Verlaine

Musée du 5 Juin 1944

En plus de faire découvrir la vie au sein d’un bunker, ce musée de Tourcoing s’intéresse particulièrement au travail de la Résistance pendant la seconde guerre mondiale. Il est installé au sein même du bunker qui fût autrefois le siège de la 15ème armée allemande, dont la mission était de capter les messages secrets échangés par les résistants. C’est notamment ici qu’a été intercepté le message Verlaine, annonçant le Débarquement en Normandie, le 6 juin 1944.

Laisser un commentaire